Logo savoir

Tic tac tic tac

L’horlogerie en Franche-Comté, ça ne date pas d’hier… Mais ça continue aujourd’hui : deux montres françaises sur trois sont fabriquées dans le Doubs.

Montres anciennes, Besançon

Photo : © CRT FRANCHE-COMTE VILLE DE BESANCON


Petit tour des trois principales villes horlogères du département :

  1. Besançon : c’est là, en 1901, que Louis Leroy a fabriqué la montre la plus "compliquée" de son époque (une "complication" en horlogerie est une fonction d’une montre, hormis celle de donner l’heure, comme les phases de lune, la date, etc.), désormais conservée au musée du Temps.
  2. Morteau : le musée de l’Horlogerie présente de véritables curiosités, dont une horloge spéciale pour mesurer le prix d’une course en carrosse !
  3. Villers-le-Lac : on trouve au musée de la Montre une collection de montres dont certaines ont plus de cinq siècles...

La tradition horlogère franc-comtoise se perpétue notamment à Besançon, Morteau et Villers-le-Lac.