Logo vocabulaire

Vivement dimanche !

Le chef-d’œuvre des Hospices de Beaune est sans conteste Le Jugement dernier, commandé par le chancelier Rolin au peintre van der Weyden. Il s’agit d’un retable, c’est-à-dire un tableau souvent composé de plusieurs parties (c’est alors un "polyptyque") et placé derrière l’autel.

À l’origine, il se trouvait en effet dans la chapelle pour les malades, qui pouvaient l’admirer ouvert les dimanches et jours de fête, et fermé le reste du temps.

Rogier van der Weyden, Le polyptyque du Jugement Dernier,

1446-1452, huile sur le bois, 215 x 560 cm, Musée de l'Hôtel-Dieu, Beaune


Les retables connaissent un essor sans précédent en Haute-Saône à la fin du XVIIe siècle. On en trouve dans toutes les églises ! Quant au célèbre polyptyque de Montbéliard dans le Doubs, s’il est aujourd’hui exposé à Vienne en Autriche, une copie est revenue dans sa ville natale.

Le retable du Jugement dernier de van der Weyden est un chef-d’œuvre qu'il est possible d'admirer aux Hospices de Beaune.