Si le présent ressuscite le passé, il ne cesse de le métamorphoser.
André Malraux

"Nouveau départ"

Où l’on découvre qu’une abbaye millénaire est à la pointe de l’innovation.

Modélisation en 3D de l’Abbaye de Cluny (2010) Réalisé par Jean-Michel Sanchez et Julie Roger

Cluny, en 2010. De l'église, construite il y a près d’un millénaire et autrefois la plus grande de toute la chrétienté, il ne reste qu'une infime partie. Et cela ne date pas d’hier…

À la Révolution, elle est la cible d’un entrepreneur peu scrupuleux qui la démolit à l’aide d’explosifs pour revendre les pierres comme matériaux de construction. Résultat : il n’en reste aujourd’hui que quelques petits bouts, encerclés par la ville. Il est donc très difficile de se faire une idée de l’ampleur de la construction à l’époque de sa conception.

Bien entendu, il est impossible de reconstruire à l’identique l'ensemble d'origine, le chantier serait colossal… Le point positif, c’est que les spécialistes savent à quoi ressemblait l’abbaye, grâce à des gravures, mais surtout grâce aux autres églises de la région, qui l’ont prise pour modèle. À Berzé-la-Ville par exemple, les fresques reprennent quasiment à l’identique celles, perdues, de Cluny.

La solution ? En transformant les vestiges et les documents d’archives en images de synthèse, les spécialistes sont parvenus à créer un film en 3D. Les effets sont bluffants de réalisme, et les visiteurs voyagent des ruines d’aujourd’hui aux splendeurs de Cluny au moment de son âge d’or.

Fresque de la Chapelle aux Moines, Berzé-la-Ville / Photo : PMRMaeyaert CC BY-SA 3.0