La vie trouve toujours un chemin.
Dr Ian Malcolm, Jurassic Park

"Beaucoup, beaucoup de bougies d’anniversaire"

Où l’on découvre que Steven Spielberg a puisé son inspiration dans l’histoire du massif du Jura.

Empreinte de diplodocus dans le site de Loulle / Photo : Pepeefe CC BY-SA 3.0

Le film de Spielberg, Jurassic Park, a rendu célèbres les vélociraptors et autres T-Rex. Mais d’où vient le "parc jurassique" du titre ? Du massif du Jura, tout simplement ! 

En effet, c’est dans ce massif que le géologue Alexandre Brongniart découvre en 1829 des roches calcaires très anciennes datant d’il y a 155 millions d’années. Pour désigner leur période géologique, il ne va pas chercher midi à quatorze heures et la baptise… "jurassique", d’après le Jura.

Comme les dinosaures sont apparus durant cette période du jurassique, il n’en faut pas plus pour que Steven Spielberg nomme ainsi son parc à dinosaures. Avec son film, il rend célèbre la période du jurassique et le nom du massif du Jura dans le monde entier !

Et aujourd’hui, reste-t-il des dinosaures dans la région ? Oui ! On peut les suivre à la trace dans le site de Loulle : des empreintes de pas de diplodocus (ceux qui ont un très long cou), se sont fossilisées dans le sol. C’est aussi dans la région qu’a été découvert l’un des plus vieux dinosaures du monde, un platéosaure qui aurait 220 millions d’années environ… Tout de même !

Ossements d’un platéosaure / Photo : Musée d’Archéologie du Jura