I’m a Burgundy man.
Alfred Hitchcock

"Un vin explosif"

Où l’on découvre qu’une bouteille de Bourgogne peut révéler bien des secrets.

Extrait de Les Enchaînés (1946), réalisé par Alfred Hitchcock, produit par RKO

Alfred Hitchcock à la réalisation, Cary Grant et Ingrid Bergman en têtes d’affiche, une histoire d’espionnage mêlée de passion amoureuse… Les Enchaînés, sorti en 1946, a vraiment tout pour plaire ! Au point culminant du film, les personnages interprétés par Bergman et Grant sont à la recherche du secret d’un sympathisant nazi, soupçonné de trafiquer de l’uranium pour en faire une bombe atomique.

La caméra du "maître du suspense" suit les deux espions dans la cave à vin richement fournie de leur ennemi, et se rapproche peu à peu d’une bouteille. Mais pas n’importe laquelle : un grand vin de Bourgogne de 1934, de la prestigieuse appellation Pommard en Côte-d’Or. Ce grand cru serait-il la clé du mystère ?

Lorsque Cary Grant, par inadvertance, la fait tomber de son étagère, elle se brise et se révèle être remplie d’uranium. Bingo !

À travers cette intrigue bien ficelée, Hitchcock rend hommage à l’une de ses passions : les vins de Bourgogne. Il avait l’un des celliers les mieux dotés des États-Unis ! Grâce à lui, ce Pommard est sans doute la bouteille de vin la plus célèbre de l’histoire du septième art.

Capture d’écran de l’extrait