Ne mettez jamais en doute le courage des Français, ce sont eux qui ont découvert que les escargots étaient comestibles.
Doug Larson

"Des escargots diplomates"

Où l’on apprend qu’un bon repas peut effacer les affronts.

Inconnu, Dîner du roi Louis XVIII et du tsar Alexandre Ier, 1814, huile sur toile, 115 x 104 cm, Château de Compiègne

1814. Napoléon est vaincu par le tsar Alexandre Ier, et Louis XVIII monte sur le trône de France. Le tsar décide de rendre visite à ce nouveau roi de France, mais celui-ci le congédie sèchement ! Heureusement, le ministre français des Affaires étrangères, Talleyrand, intervient et invite le tsar à dîner. Est-ce que ripailler suffira à rattraper cet incident diplomatique ?

Talleyrand est sur des charbons ardents. Il convoque son cuisinier, un certain Anacréon. Il faut trouver un plat aux saveurs et aux ingrédients originaux pour impressionner le tsar. Originaire de Bourgogne, Anacréon propose à Talleyrand des escargots tels qu’on les prépare dans sa région : farcis au beurre, à l’ail et au persil.

Quand le tsar découvre son assiette, il ne cache pas sa surprise : des escargots ? Mais l’assaisonnement relevé le séduit immédiatement. Satisfait, il oublie l’incident avec le roi, et cette recette régionale fait le tour du monde : les escargots de Bourgogne sont vantés jusqu’en Russie !

Escargots de Bourgogne / Photo : © Alain DOIRE / Bourgogne-Franche-Comté Tourisme